RETOUR
Aloi
Posté le: 23 juin 2012 par: Childebert

QUESTION: J'ai parcouru la FAQ et le WIKI sur l'Aloi et je pense commencer à comprendre les tenants et les aboutissants de cette nouvelle règle. La recherche de réalisme et la lutte contre les abus est tout à fait appréciable. Cependant, je ne saisis pas l’intérêt concernant un des cas expliqués dans le WIKI. "Je suis mercenaire, propriétaire terrien indépendant, prêtre ou vassal, je perd mon aloi dés que je deviens le vassal d'un suzerain. Si le nombre de terre que je possédais est important, en plus d'une baisse significative sur mes ex- Province s, mon illégitimité peut impacter l'intégralité du domaine du nouveau suzerain à qui j'ai nouvellement prêté allégeance et provoquer une révolte général de l'intégralité des terres du suzerain et de ses vassaux." Pourquoi, lorsqu'un propriétaire terrien respecté (bon aloi) veut prêter allégeance à un suzerain respecté (bon aloi également), cela nuit à leurs prestances ? N'est-ce pas dans ce cas l'expression de la féodalité dans son plus simple appareil...S'il nuit aux deux propriétaires qu'il y ait allégeance, je vois mal dans quel cas une allégeance d'un petit propriétaire vers un grand pourra voir le jour, alors que c'est là la principale action féodale...

REPONSE: Alors... Cette partie du Wiki mériterait d'être corrigée.
Oui, globalement la réponse est vrai mais les tenants ont changés... En fait, dans le cas que vous citez, il n'y aura que peu ou pas de probléme dés lors que le suzerain est installé depuis trés longtemps et est d'excellent aloi et que le vassal accepté est d'un aloi correcte avec peu de terres...
L'aboutissant est plus simple lui aussi, le suzerain perdra de l'aloi en fonction de l'aloi du vassal accepté et du nombre de terre qu'il posséde. Plus le vassal a un faible aloi et un nombre de terre important plus l'aloi perdu par le suzerain sera important... Donc si vous avez 201 terres avec un bon aloi et que vous acceptez un vassal avez 199 terres et un bon aloi, Vous aurez 400 terres, un vassal à l'aloi piteux et son suzerain de même. Une sorte de "contrepartie" pour la perte d'aloi du vassal (dés lors qu'il est accepté)...

Réalisme
Posté le: 23 juin 2012 par: Childebert

QUESTION: Bonjour Raf. Je reviens après de longues années d'absence et je vois que beaucoup de modifications entraînent une montée du réalisme. J'essaie depuis mon inscription de parcourir le wiki et la FAQ pour comprendre les subtilités de la chose, mais les modifications étant complexes, n'hésite pas à me dire si je suis complètement à coté de la plaque. Tes changements m'inspirent beaucoup d'idées, je t'en confie une dans l'espoir qu'elle pourrait t'intéresser. Maintenant que la véritable conquête Province par Province a pris toute son importance et que les échanges artificiels de domaines sont quasiment impossibles, ne pourrais-tu pas envisager de permettre aux vassaux de conquérir les terres en leur nom propre ? Après tout, c'est la bannière du vassal que le peuple a vu flotter dans les rangs des chevaliers qui sont venus s'imposer. C'est le vassal qui a légitimité. Libre ensuite au suzerain de récupérer les terres via l'outil de gestion traditionnel, ce qui entraînerai la perte d'aloi. Autrement dit : celui qui conquiert a primauté sur les Province s. Intérêts : -Permettre aux vassaux de devenir de plus en plus puissants sans perte d'aloi pour qui que ce soit, mais difficilement. -Pousser à la conquête de terrain plutôt qu'attendre tranquillement que des terres soient confiées de manière administrative. Comme tu dois être très occupé par les modifications actuelles, peux-tu nous dire si les idée d'améliorations/modifications pour tirer partie de tout l’intérêt qu'apporte l'aloi et surtout cette volonté d'augmenter le réalisme et de supprimer ces seigneurs d'un jour t'intéressent actuellement ? J'ai beaucoup d'idées qui germent et il est probable que certaines fleurissent quand ma compréhension du jeu sera affinée, merci de le dire si ça ne t’intéresse pas pour l'instant.

REPONSE: La vassalité ne doit pas être pris à la légére. C'est pourquoi dés lors qu'on est vassal, on est plus indépendant. Et donc, que le vassal ne peut rien faire en son nom.
Disons que, sans être extravagante, votre idée ne correspond pas au but du systéme qui est d'obliger à un systéme féodal sans possibilité de contournement...

gestion
Posté le: 11 juin 2012 par: Wabar

QUESTION: Tu fait comme tu veux mais la gestion des terres est beaucoup trop longue, on passe notre temps a devoir gérer nos terres et nous n'avons même plus le temps de guerroyer. Donc il va peut être falloir se poser des questions et changer sa pour que se soit un minimum moins compliqué.

REPONSE: La gestion des terres n'est pas un détail du jeu, comporte pas mal de secret et d'attention. Elle n'a rien de compliqué, il suffit de lire l'aide et d'apprendre en fonction de la spécificité des Province s... Ce n'est pas donné à tout le monde... Il est bien évident que si vos connaissances se limitent à laisser les terres en maintien vous n'y arriverez jamais.

Gestion des terres - Quêtes et seigneur sur une province
Posté le: 27 mai 2012 par: Khalees

QUESTION: Bonjour, Merci une fois encore pour les nouvelles modifications esthétiques, elles rendent vraiment le jeu plus agréable. Serait-il cependant possible de changer la couleur de la petite astérisque et du point d'exclamation indiquant qu'une quête ou qu'un seigneur est sur une de nos Province s, dans la gestion de terres? Car le beige sur le brun se remarque assez peu. Merci, Khalees.

REPONSE: C'est fait (rouge?).
Le jeu est en transition. Donc les "nouveaux" boutons de diplomatie peuvent sembler choquant. Cependant, la décision a été prise de les mettre malgré tout en place afin de vous y habituez.

Vassaux sans terre
Posté le: 22 mai 2012 par: Khalees

QUESTION: Bonjour, J'ai remarqué que les vassaux sans-terres ne servent presque à rien et n'ont d'ailleurs que peu d'utilité pour le moment. Les seules réelles utilités que j'y trouve sont: -être vassal en attendant que l'aloi ne monte, -reprendre des terres au nom du roi, -enlever les trafics sur les fortifications. De plus, il n'y a que peu de différences entre un écuyer, un sénéchal, un intendant et un missi dominici pour le moment, si ce n'est la petite image et les quelques ressources données par,le roi. Si on revient aux «définitions»: -écuyer: porteur de l'écu d'un chevalier ou jeune homme désirant être adoubé. -sénéchal: personne plutôt chargée de la justice ou de l'administration, -intendant: commissaire, co-gestionnaire du patrimoine ou collecteur d'impôts en fonction des pays... -missi dominci: représentant du roi permettant de centraliser le pouvoir. Je pense que ça pourrait être bien d'intégrer ces charges pour un peu différencier les différents vassaux sans terre. Par exemple: -écuyer: celui qui a le moins de possibilités, il ne serait "que" vassal, rien de différent d'aujourd'hui, -sénéchal: possibilité de gérer les domaines de son roi près desquels il se trouve (exemple: les 8 Province s adjacentes), -Intendant: possibilité de gérer des Province s adjacentes et d'y prélever un impôt, -Missi Dominici: Possibilité de gérer les Province s adjacentes, prélever un impôt et recruter quelques hommes. Voilà quelques idées encore un peu floues... Cordialement, Khalees.

REPONSE: Les sans-terre servent essentiellement à enlever les trafics, et même si ça n'est pas forcément trés significatif actuellement, c'est une fonction essentielle.
Il est vrai qu'il y a peu de différence...
La gestion et le recrutement spécifique sont réservés aux propriétaires terriens, donc il faut trouver autre chose en évitant une échelle du moins au plus, mais en donnant bien un intérêt spécifique à chacun afin d'éviter de se retrouver avec uniquement des missi dominici...

Wiki
Posté le: 16 mai 2012 par: Tremere

QUESTION: "Je suis mercenaire ou prêtre, je libére toutes mes terres, je ne perd pas mon aloi." Mercenaire avec des terres ? Vous vouliez dire noble ? "Si le nombre de terre que je possédais est important, en plus d'une baisse significative sur mes ex- Province s, [...] et provoquer une révolte général de l'intégralité des terres du suzerain et de ses vassaux." Mais si un prince reçoit l'allégeance d'un duc, c'est légitime. Je ne comprend pas cette règle. S'il le désarme et lui demande sur l'honneur de lui prêter allégeance, il le peut !

REPONSE: Si vous étes mercenaire (donc que vous n'avez pas passé de mise à jour) le fait de libérer des terres ne vous fait pas perdre votre aloi. Il en est d'ailleur de même pour n'importe quel propriétaire terrien.
Et bien le prince aura intérêt à être présent et à gérer ses terres sans quoi il perdra tout. C'est pourtant claire...

tricherie.
Posté le: 13 mai 2012 par: Wabar

QUESTION: 27 pages de persifleur, sa fait 138utilisation de persifleurs, 4 messages qu'on a utilisé une sorcière sur moi, et messire Roland est mort il y a très peu. D'aprés les dires de certains, Sire Bertrand le cruel,Mercenaire aurait péri en cote d'Edula (36) en Arkhona lors d'un affrontement avec Sire Wabar Duc de Penarith. Il renaît toujours en TN, avec 10 000 hommes, de l'XP et une bonne armée qui ne coûte pas un sous. Je veux bien combattre un ennemie mais un ennemie qui triche je n'en veux pas! J'aimerais bien savoir comment il fait pour recruter autant de persifleur de très bon niveau alors qu'il est mort 5fois depuis le 9mai.

REPONSE: 1) Certain subordonné permettent de "ne pas mourir" (news du 5 février)... Encore faudrait-il lire les news et vous tenir au courant.
2) 138 messages comme quoi vous avez été persiflé = 16 bonnes utilisations d'un persifleur (un persiflage c'est sur la Province où on est + les 8 autour...) donc on peut faire çà facilement avec 2 persifleur niveau 8 par exemple...
3) Pour résumer, il n'y a aucune triche dans ce que vous décrivez (vaguement). Aprés, je ne sais pas qui est Sire Roland. Ce qui est certain c'est que vous n'étes pas au courant de grand chose (l'amélioration du persifleur date du 24 janvier 2012)... Donc, ben lisez les news, çà vous évitera de poster n'importe quoi dans la FAQ...

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
.