RETOUR
unités/mercenaires
Posté le: 29 juin 2010 par: Hasidrill

QUESTION: bonsoir raph, beaucoup de changement très positif en vue apparemment, j'ai eu une petite idée. Commes tu le sais sans terres on peut rien recruter sauf sur les massifs et terres ingérable (le problème c'est que ce sont que des unités de bas niveau) donc les mercenaires pour avoir des unités équivalentes à celle des vassaux , nous devons passez par un suzerain pour recruter ses unités alors est-ce qu'il serait envisageable que les mercenaires aient des unités différentes qui ne nécessites pas forcément de passer sur tous types de terres, les religieux ont 3 unités uniques pourquoi les mercenaires ne pourrait-ils pas en avoir aussi, unités qu'on pourrait recruter sur des massifs, et qu'on ne puisse les recruter qu'à partir d'un certain niveau d'xp, (pour les unités religieuse il faut un certains nombre de points) cela pourrait changer un peu le jeux, car les mercenaires ont bien souvent des "brigands" ou "hors-la-loi" dans leur troupes qui se trouve dans des endroits différents (du style des massifs par exemple). Et comme cela le mercenariat sera comme l'église une institution qui ne dépendra pas des suzerains, car si on ne passe par par une vassalité, on reste avec des unités basiques cette idée à pour but de valoriser la valeurs des mercenaires

REPONSE: C'est une idée... Cependant, ne vous attendez pas à des miracles si çà arrive... Ce qui fait la force du mercenaire est sa rapidité de réaction grâce aux sergents. Et l'efficacité de cette réactivité ne sera que bonifiée par l'expérience et le temps passé en tant que mercenaire. Quelque nouvelles unités ne changeraient sans doute pas grand chose... Mais c'est à voir et à méditer.
Il faut dans tout les cas vous attendre à un gros changement dés lors que vous passez de mercenaire à vassal et vice-versa...

subordonnée
Posté le: 02 avril 2010 par: Taborn

QUESTION: Salut, j'aurais aimé savoir s'il ne serais pas envisageable de crée un subordonnée ayant la capacité, selon son niveau, de baisser la désorganisation . Car dans certaine bataille il me semble injuste qu'un attaquant soit désorganiser comme le défenseur puisque l'attaquant devrais avoir organiser ses troupes avant l'assaut . Donc avant chaque assaut l'assaillant devrait user de son " organisateur " pour ainsi mieux parvenir à pourfendre son ennemis . cordialement Taborn.

REPONSE: Non, impossible...

Désorganisation (encore)
Posté le: 27 mars 2010 par: Eleogan

QUESTION: Plutôt que de faire subir des pénalités, presque bizarre, à des unités en surnombre, ne serait-il pas possible de séparer ces grosses unités en vague séparée lorsqu'elles combattent? Je m'explique, dans ce jeu, on ne peut avoir qu'un seul type d'unité par armée, cependant, n'importe quel général un minimum intelligent, éviterai la désorganisation en divisant son énorme unité en petits bataillions qui formeraient des vagues différentes et successives lors des combats. Dans le jeu cela pourrait faire qu'une unité se divise lorsqu'elle combat. C'est un peu flou, je préfère donc utiliser l'exemple: Imaginons que 10 000 arbalétriers affrontent une armée 10 000 guerriers répartis en 5 unités. Les arbalétriers se répartiraient automatiquement en troupes d'exactement (ou arrondi) de 2 000 hommes qui combattraient chacun une unité adverses différentes. Ainsi les arbalétriers perdraient leur bonus de surnombre, tout en gardant leur prix exorbitant et on pourrait continuer à avoir des armées de plus de 20 000 hommes… ;) Si c'est trop compliqué à mettre en place, notamment pour les énormes batailles de 10 types de troupes de 6 000 chacune, on peut garder l'idée de bataillions, simplement les armées s'affronterait pas vagues successives. Si 8000 arba rencontrent 4 000 guerriers quelques soit les autres unité"s s'affrontant, le premier tour de bataille ne verra que 2 000 hommes de chaque s'affronter, puis la seconde encore 2 milles, jusqu'à qu'un soit à court…

REPONSE: Peut-être qu'il sera prochainement possible de diviser (soi-même) une unité en deux. Tout en restant dans la limite des 10 unités par armée... Cependant çà n'est pas à l'ordre du jour...

Désorganisation
Posté le: 27 mars 2010 par: Clément

QUESTION: Salut Raf, ton idée de désorganisation est une bonne idée mais ne crois-tu pas que cela signifierait la fin totale de l'utilité (déjà faible) des unités du Sud? Abéda et Al Razzim deviendront totalement inutiles au recrutement et les chars et Elephants, en petit nombre pourront aisément être contrés par des lanciers. Cette mise à jour ne signifierait t-elle donc pas la fin totale du Sud? Pourquoi ne pas également revloriser le bonus [D] ou [G]? Cela en ferait des troupes d'élites dans leur propre milieu et réequilibrerai un peu tout ça.

REPONSE: Il y a des unités d'élite au nord comme au sud. Celà ne désavantagera que ceux qui persistes à avoir une grosse unité d'arbalétrier ou de paysan... Celà redonnera de la valeur aux "belles" armées bien composées...

pestes/armées
Posté le: 18 janvier 2010 par: Olbia

QUESTION: Bonjour, la peste apparaît très souvent quand il y a une forte concentration d'hommes (grosse armée) ce qui est logique. Je pensait qu'il serait bien d'instaurer un subordonné "médecin" qui sera la pour passer après la bataille et ramasser les corps pour éviter que la peste ne se propage. Je pensais aussi (sans aucun rapport avec ce qu'il y avait avant) d'instaurer un subordonné qui serait capable d'entraîner nos troupes pour le combat. Bien sur il faudrait inclure un nouveau paramètre pour le calcule des combats mais cela pourrait être intéressant et cela pourrait peut être permettre d'utiliser de moins grosse armée. Merci de réfléchir a mes deux propositions.

REPONSE: 1) Les médecin ne savent simplement pas d'où vient le mal. Et il y a une orientation disponible pour les propriétaire terriens (seul mesure un peu utile)...
2)Le systéme de combat devrait être entiérement revu pour permettre cette possibilité. Cependant il est possible qu'elle voit le jour aprés d'autre modifications préalables et normalement prochaines...

Tempêtes
Posté le: 25 aout 2009 par: Corbulon

QUESTION: J'ai constaté que les tempêtes ne survenaient que si l'on utilisait des navigateurs, or il me semble que ces dernières devraient également survenir si l'on n'en utilise pas. L'invincible armada ne fut pas détruite par les anglais mais bien par la tempête qu'ils essuyèrent peu de temps avant d'être confronté aux troupes de Sir francis Drake Corbulon

REPONSE: Ce n'est pas le navigateur qui fait la tempête...
Il vous fait simplement passer par des routes plus courtes et/ou inhabituelles ne permettant pas toujours de retraite en cas de grain comme c'est le cas lorsque vous suivez les cotes...

Limitation homme / malus
Posté le: 20 juillet 2009 par: Yzir

QUESTION: Je comprends le fait qu'il faille revaloriser les troupes d'élites contre les unités "faibles". Cependant, il est aussi normal de pouvoir recruter des milliers de paysans rapidement et que 15 000 paysans écraseront toujours 2 000 chevaliers recrutés lentement. Les premiers, il suffit de prendre un conscrit et lui demander d'apporter sa fourche, tandis que le second doit être entraîné la moitié d'une vie. De plus, si on suit ta future règle de "malus" dû à la désorganisation, cela signifierai qu'une armée de 40 000 hommes (4 000 par unité), pourrait se faire battre par une armée de 20 000 (20 par unité) dont les unités seraient équivalentes. Enfin, si l'unité est désorganisée car trop nombreuse, n'importe quel général ferait deux unités au lieu d'une (si nous on pouvait le faire :S) … Donner des malus aux unités trop grosses sans rien faire à côté me semble pas très fiable… Si on veut éviter les trop unité surpeuplée pourquoi ne pas tout simplement diminuer le nombre d'homme recrutables par unité en fonction de la taille de l'unité en question. Par exemple, on peut recruter un peu moins de 350 Gemmel sur une province avec 10 d'impôt, 10 de moral et 7 000 de population. On pourrait, au bout de 2 000 hommes, faire baisser ce nombre au fur et à mesure du recrutement! Ce qui ferait qu'au bout de 4 000 hommes par exemple, on ne pourrait recruter que 150 Gemmel sur une province similaire et pas plus d'une 15aine à 6 000. L'idée du malus dû à la désorganisation n'est pas stupide pour autant, mais dans ce cas, pourquoi ne pas pouvoir avoir plusieurs unités d'un même type d'homme (deux unités d'arbalétriers par exemple) car certains recrutent continuellement la même unité également par défaut (en fonction du pays surtout).

REPONSE: Justement, vaut 15000 paysans auront de forte chance dêtre complétement désorganisés comparativement à un unité entrainée. C'est pourquoi ces pertes seront plus que conséquente... Et ce sera le cas pour toutes les unités en surnombre (+ de 2000 hommes), malus diminué par le fait d'être une unité d'élite et/ou avec un fort moral...
Tout à fait elle le pourra, le choix des unité sera plus important que le nombre à priori...
Justement pour valoriser la différence entre les unités...

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8
.