RETOUR
Retraite
Posté le: 26 janvier 2011 par: Willemtwee

QUESTION: Hello, Mon idée serait que si la personne attaquée est là lors d'un assaut elle reçoive un dilemme : elle peut se faire attaquer et espérer ou quitter le combat en perdant une partie (genre la moitié ou plus ou moins) de ses troupes . Cette option serait intéressante dans quelques situations mais ne serait pas systématique : en effet pour se retirer il faut que la personne soit présente quand elle se fait attaquer et en plus qu'elle ait des PAS pour fuir en espérant que l'assaillant n'ait pas un max de PAS (sinon elle se fait attaquer juste derrière en aillant perdu des troupes ça sert à rien). Ce serait ainsi une manière de récompenser les joueurs qui sont présents plus souvent pour faire tourner le jeu. Je sais pas si c'est réalisable techniquement mais ça pourrait peut-être apporter du piment et une réalité encore un peu plus accrue. D'avance merci d'avoir lu Bonne continuation

REPONSE: C'est déjà le cas. On peut toujours essayer de fuir un combat lorsqu'on est présent. La priorité est d'ailleur donnée au défenseur donc ça reste possible. Par contre il n'est pas question de bloquer l'assaut en attendant que le défenseur se décide...

Traqueur, subordonné
Posté le: 23 janvier 2011 par: Conscience

QUESTION: Je lance une idée comme ça. Il pourrait y avoir un subordonné, nommé le traqueur, qu'une fois sur un seigneur donnerait les déplacements du dit Sire ? Je donne un exemple. Arachide est sur une forêt, je place un traqueur dessus. Arachide utilise ses points d'action pour aller vers le Nord, alors dès qu'Arachide se déplace, je recevrais un rapport comme quoi les troupes d'Arachide se seraient déplacées vers le Nord.. M'enfin, c'est qu'une idée.

REPONSE: C'est une trés bonne idée. Aprés il ne s'appelera peut-être pas "traqueur"... Et vous donnera des informations de moins en moins précise à chaque fois que vous en ferez usage (comme un espion).

déplacement durant une bataille
Posté le: 20 aout 2010 par: Random

QUESTION: Salut. Imaginons que je sois en plaine et que je me fasse assaillir. Mon adversaire est face à l'écran de combat mais n'a pas encore lancé l'assaut. Si à ce moment je me déplace en forêt, lorsqu'il lancera l'assaut, le combat se déroulera t'il en plaine, ma position initiale lorsqu'il m'a assailli ou bien en forêt la position que j'ai prise alors qu'il donnait les ordres de charge ou d'attaque à ses troupes ?

REPONSE: Les combats étant asynchrones, le combat ne se déroulera pas, si vous étes déjà sur une autre position lorsqu'il attaque...

organisation des armées
Posté le: 17 juillet 2010 par: Eleogan

QUESTION: Même une fois validé le positionnement de mes troupes choisi, celui-ci revient à l'organisation précédente une fois la page rafraîchie. Fort ennuyant…

REPONSE: Systéme, OS, navigateur... En faisant quoi, avec quoi etc...

unités/mercenaires
Posté le: 29 juin 2010 par: Hasidrill

QUESTION: bonsoir raph, beaucoup de changement très positif en vue apparemment, j'ai eu une petite idée. Commes tu le sais sans terres on peut rien recruter sauf sur les massifs et terres ingérable (le problème c'est que ce sont que des unités de bas niveau) donc les mercenaires pour avoir des unités équivalentes à celle des vassaux , nous devons passez par un suzerain pour recruter ses unités alors est-ce qu'il serait envisageable que les mercenaires aient des unités différentes qui ne nécessites pas forcément de passer sur tous types de terres, les religieux ont 3 unités uniques pourquoi les mercenaires ne pourrait-ils pas en avoir aussi, unités qu'on pourrait recruter sur des massifs, et qu'on ne puisse les recruter qu'à partir d'un certain niveau d'xp, (pour les unités religieuse il faut un certains nombre de points) cela pourrait changer un peu le jeux, car les mercenaires ont bien souvent des "brigands" ou "hors-la-loi" dans leur troupes qui se trouve dans des endroits différents (du style des massifs par exemple). Et comme cela le mercenariat sera comme l'église une institution qui ne dépendra pas des suzerains, car si on ne passe par par une vassalité, on reste avec des unités basiques cette idée à pour but de valoriser la valeurs des mercenaires

REPONSE: C'est une idée... Cependant, ne vous attendez pas à des miracles si çà arrive... Ce qui fait la force du mercenaire est sa rapidité de réaction grâce aux sergents. Et l'efficacité de cette réactivité ne sera que bonifiée par l'expérience et le temps passé en tant que mercenaire. Quelque nouvelles unités ne changeraient sans doute pas grand chose... Mais c'est à voir et à méditer.
Il faut dans tout les cas vous attendre à un gros changement dés lors que vous passez de mercenaire à vassal et vice-versa...

subordonnée
Posté le: 02 avril 2010 par: Taborn

QUESTION: Salut, j'aurais aimé savoir s'il ne serais pas envisageable de crée un subordonnée ayant la capacité, selon son niveau, de baisser la désorganisation . Car dans certaine bataille il me semble injuste qu'un attaquant soit désorganiser comme le défenseur puisque l'attaquant devrais avoir organiser ses troupes avant l'assaut . Donc avant chaque assaut l'assaillant devrait user de son " organisateur " pour ainsi mieux parvenir à pourfendre son ennemis . cordialement Taborn.

REPONSE: Non, impossible...

Désorganisation (encore)
Posté le: 27 mars 2010 par: Eleogan

QUESTION: Plutôt que de faire subir des pénalités, presque bizarre, à des unités en surnombre, ne serait-il pas possible de séparer ces grosses unités en vague séparée lorsqu'elles combattent? Je m'explique, dans ce jeu, on ne peut avoir qu'un seul type d'unité par armée, cependant, n'importe quel général un minimum intelligent, éviterai la désorganisation en divisant son énorme unité en petits bataillions qui formeraient des vagues différentes et successives lors des combats. Dans le jeu cela pourrait faire qu'une unité se divise lorsqu'elle combat. C'est un peu flou, je préfère donc utiliser l'exemple: Imaginons que 10 000 arbalétriers affrontent une armée 10 000 guerriers répartis en 5 unités. Les arbalétriers se répartiraient automatiquement en troupes d'exactement (ou arrondi) de 2 000 hommes qui combattraient chacun une unité adverses différentes. Ainsi les arbalétriers perdraient leur bonus de surnombre, tout en gardant leur prix exorbitant et on pourrait continuer à avoir des armées de plus de 20 000 hommes… ;) Si c'est trop compliqué à mettre en place, notamment pour les énormes batailles de 10 types de troupes de 6 000 chacune, on peut garder l'idée de bataillions, simplement les armées s'affronterait pas vagues successives. Si 8000 arba rencontrent 4 000 guerriers quelques soit les autres unité"s s'affrontant, le premier tour de bataille ne verra que 2 000 hommes de chaque s'affronter, puis la seconde encore 2 milles, jusqu'à qu'un soit à court…

REPONSE: Peut-être qu'il sera prochainement possible de diviser (soi-même) une unité en deux. Tout en restant dans la limite des 10 unités par armée... Cependant çà n'est pas à l'ordre du jour...

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8
.