LES RUMEURS

Rumeur apparue le : 12 septembre 2019
On raconte en Dramen que certaines provinces pourraient bien vite devenir des foyers d'hérétiques et que la discorde pourrait se propager dans tout le pays...
Rumeur apparue le : 10 septembre 2019
On entendrait en Kald pavoiser le moinillon Jésus. Ce dernier parlerait de machination et de volonté d'extension de la part d'un certain Ango.
Ceux à quoi les gens dirait :" Qu'il arrête donc de fantasmer sur les désir des autres, être hyperactif ne veut pas dire inventer des vies aux autres".
Certains autres répondraient: " Le sieur Angornangorn aurait agit contre Diannesse uniquement parce que cette derniere été insultante. S'il y avait d'autre but il aurait annexé les îles.".
On se plairait même à dire que le meurtre de Bryrenar n'aurait pas été commandité par Angornagorn, mais le choix de son vassal car ce dernier en aurait eu aussi marre de se faire dénigrer par ce vil prince des îles et voir ce vil personnage être arrogant et suffisant envers de nouveau venu"
On pousserait même à dire: " Ce seigneur veut tellement de l'activité en kald qu'il inventerait des histoires. Angornagorn aurait eu fort à faire avec son pèlerinage, et l'invasion de vermine en Galicca sans avoir du temps à passer à fomenter des potentielles invasions".
Rumeur apparue le : 08 septembre 2019
Alors qu’il était assit avec les Kaïd de Abeda, ceux la même qui lui accordèrent leur confiance pour le rétablissement du Royaume du Très Haut, le Cardinal reçut, de la part d’un message des pays voisin, La rumeur de l’hérésie suite aux derniers propos tenu lors du concile.

Il se retourna vers l’assemblé et tenu à peu prés ce langage :


- Vous à qui nous devons tout. Vous qui, dans les temps sombre et les querelles de Kald, avez su rester humain et vous êtes bâtit une réputation d’homme d’honneur. Vous qui, à notre arrivé, avez crue en nous et, de force, crue au Très Haut dans vos Cœurs. Si demain, avec le concil, nous venions chez vous rompre le Pain et le sel, dans votre demeure au milieu des vôtres ; Si nous venions à égorger un homme, quelque soit sa condition et sa filiation, en votre demeure. Nous laisseriez-nous partir en ami ?

Nous sommes proches, nous vous l’accordons, cela peu jouer dans les relations, mais un acte de sang reste un acte de Sang. Vous nous banniriez et votre confiance en nous n’en serait que dégradé voir nul ? Alors, expliquez-nous. Comment pouvons-nous, avec la parole de la Très haut, faire respecter sa parole et ces préceptes tout en conservant prés du Conclaves les protecteurs et les brebis égarés enfreignant les enseignements et les obligations moral qu’à un homme envers le Très Haut ?

Nous ne le pouvons. Chaque homme, ami ou ennemi, a sa place sur terre. Cependant, s’il commet une faute, il doit en subir la conséquence. Si l’acte est malveillant dés le départ, il doit subir le Talion. Si l’acte n’était pas à mal et si ce dernier agissait dans l’intérêt de tous, il subira la justice à mesure de sa faute.

Quand aux vermines qui jonches l’esprit des impurs, vous avez vue le Grand maréchal Sombre de l’ordre de Listor, vous avez vue ces actes et sa lignée, cet homme dont rien ne dénote d’un autre, qui a une histoire sans tumultes, comment puisse t’on l’accablé de cet adjectif ? C’est une question. S’il eut fait des actes malveillant et impur, il répondra de cela devant la justice divine une fois qu’une once de preuve sera avancée.

Pour ce qui est des brebis aux familles vérolés, aux lignées malades et aux ancêtres à l’âme noire. N’est il pas d’usage, selon les textes saint de laisser une chance à chaque descendant et de leur faire passer des épreuves dont seul eux seront à même de passer ou d’échouer ? De prouver leurs différences avec leurs ancêtres et de prouver au monde entier leurs bonnes volontés ? De grâce mes amis. Rejetteriez vous le fils de votre ennemi, si jeune et si innocent, innocent des actes de sont père ? Au motif qu’il est son fils ? Décimeriez-vous une kasbah pour les actes de son Glaoui ? Le Très Haut vous le demande.

Quels enseignements souhaiteriez vous laisser à vos fils, quelle morale souhaiteriez vous laisser à vos filles, quelle image souhaiteriez vous transmettre à vos descendants. Chaque homme née ou à naitre mérite sa place et mérite de faire ces preuves afin de ne point reproduire les erreurs de son péres.

Par la suite, chaque homme put exprimer son avis sur la question et des débats animé eurent lieu jusqu’au couché du soleil, mais tous étaient unanime sur la question et leur cœur raisonnais et résonnais comme un seul homme malgré des désaccords.
Rumeur apparue le : 08 septembre 2019
Il se dirait que l'église est emprunt d'hérésie...

Celle ci condamne un à un ses alliés et fait rentrer la vermine en ses rangs.

Le peuple de Kald gronde et pense fortement à demander la tête de sa représentante !

A croire que l'inquisiteur qu'il l'accompagne ne soit en réalité une sorcière qui contrôle l'esprit de cette dernière...
Rumeur apparue le : 08 septembre 2019
Les Règles du Saint Concile furent énoncé, et aussi tôt Enfreinte. A ce jour, Le concile s'est réunit pour statuer sur le cas du mercenaire Barberousse.
Selon les règles énoncées par le Saint concile durant le conclave au sein du Palais de Allia au dixième mois de l'an 1157 :

Article VI) : Aucun combat n’est admis sur ces terres ou à partir de ces dernières sous risques de sanction immédiate.

Le chef mercenaire agissant depuis plusieurs années au service de l'église a enfreins cette règle édicté par le conclave.

Ne pouvant fermer les yeux sur cet acte, le conclave a pris la décision de démettre le sieur Barbenoire de ses fonctions et de lui interdire tout accès aux territoires de l'église.

Durant ce conclave le sieur sombre fut également nommé Grand maréchal de l'ordre de Listor pour être le bras armé de celui-ci et dispensé justice et bonne parole par le fer.

S'ils refusent de croire, alors ils verront...
Rumeur apparue le : 07 septembre 2019
Du côté du général mercenaire, il n'aurait aucun regret de trucider de la vermine où quelle se trouve. La population environnante acclama le brave général de l'avoir protégée d'un individu à la réputation si mauvaise.
Rumeur apparue le : 06 septembre 2019
Il serait dit que Walrick serait mort pour poses de reseau abusives en
Terres de la guilde du commerce sans prévenir et même après échanges avec ce dernier il n'aurait pas daigné répondre alors qui se déplacer sans souci en kald.
Quant au meutre en terre de l'église, cette dernière ne devrait pas héberger sur ces terres des suppôts de Satan qui vivraient de rapine et de vols.
Au contraire Dame Tanaka aurait ainsi servit à nettoyer leur pays.
Ulric n'aurait été tué par Dame Tanaka mais aurait quitté kald saturé par le mépris et les insultes de Bryrenar. Qui serait le maître de la communauté dont aurait fait partie d'ailleurs le mercenaire dévoyé précédemment cité...
Mais comme à chaque fois entendra la vérité qu'il lui plairait d'entendre.
Rumeur apparue le : 06 septembre 2019
Le concile rappelle correctement les règles à chaque fois mais ne les appliquent jamais...

Sachez-le
Rumeur apparue le : 06 septembre 2019
Les Règles du Saint Concile furent énoncé, et aussi tôt Enfreinte. A ce jour, Le concile s'est réunit durant les célébrations de l'équinoxe d'automne.
Selon les règles énoncées par le Saint concile durant le conclave au sein du Palais de Allia au dixième mois de l'an 1157 :
Article VI) : Aucun combat n’est admis sur ces terres ou à partir de ces dernières sous risques de sanction immédiate. (Mise à prix ou excommunication.)

A ce jour, Un combat d’ampleur à fait rage sur les terres de l’église et le sang a été versé par Tanaka Princesse de Dumisar. La présente pécheresse s’expose à la pire des sanctions à savoir l’excommunication et la peine de mort par mise a prix.

Le dit Acte n’ayant aucun lien avec une quelconque protection de l’église, le jugement est rendu sous l’égide du Très Haut au sein du palais de Ziwad.

Que tout être doué de vie le sache, Dura Lex, Sed Lex.


Message placardé dans tout les hôtels de mise à prix et d’annonce des bourgades de Kald, par les Prima Dominici de la Sainte Institution.
Rumeur apparue le : 06 septembre 2019
On raconte que Sire Christophe le vil,Prince de Drostérie a trouvé la mort aujourd'hui en port de Senleven (291) en Caledra.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

.