RETOUR
Mercenaire : métiers d’avenir !
Posté le: 24 avril 2019 par: Azasel

QUESTION: Ô créateur, que dirais tu d’ajouter quelques troupes au recrutement ? Des troupes disponibles pour les plus redoutable des mercenaires, comme le général, les capitaines et chefs mercenaire. Des troupes qui, pourquoi pas, serait capable de contrer la force de l’amour du peuple pour son suzerain et instigué réellement la peur dans leurs cœurs fragiles ? Après tout Les religieux d’un certain rang ont des troupes à eux... pourquoi pas les mercenaires ? Un style de voleurs( rapide, montée ), de frondeur,( a distance ) et de bagarreur ( corps à corps) je lance Des noms au hasard mais il en faudrait des plus éloquent bien entendu ( sourire ). Avec le peu de mercenaire et le nombre grandissant de noble qui via la Ferveur arrivent à détruire des armée d’elites Rien qu’en utilisant des troupes basiques et leur Ferveur cela deviens difficile de rester mercenaire ... sinon, j’aurais une question par rapport au [PE] dont certaine unité sont pourvue... comment certaines troupes telles que éléphants ne parviennent pas à faire fuir une armée d'infanterie ? La compétence de « peur » n’est elle pas sensée créer la confusion, ou une certaine forme de désorganisation pour l’ensemble de l’unité ciblé ? Sinon à quoi cela sert-il ? Si même des hommes à pied de base ne fuient pas devant des éléphants je me demande si bientôt nous ne marcheront pas sur les bras. ( clin d’oeil) Je te remercie d’avoir pris le temps de me lire.

REPONSE: Non, les mercenaires ont une facilité au recrutement parmi ce qu'il y a et c'est déjà beaucoup. Les religieux gagnent leurs titres et doivent y travailler, c'est de même pour les suzerains. Ce n'est pas le cas des mercenaires, et il n'y aurait aucune logique à ce que ce soit le cas. La peur influence le moral de l'unité ennemi, qu'elle soit à pieds ou à cheval ou autre. En gros c'est surtout efficace sur les unité au moral faible...

Ferveur au combat
Posté le: 26 aout 2018 par: Ballard

QUESTION: Bonsoir RAF. Lisant " Ferveur : environ 7.23% [8.08% dans la province]", la Ferveur considérée en cas de combat est-elle alors environ 8,08% (ce qui semble le plus probable) ou environ 15,30% ? Merci

REPONSE: Bonjour, c'est 8.08% si vous étes attaqué et donc sur cette province.

Précisions combats
Posté le: 09 novembre 2016 par: Utanapishtim

QUESTION: Bonjour Raf, c'est encore moi qui tourne toujours autour du sujet des combats. J'ai fait quelques calculs (par rapport à ta réponse à une de mes questions) en utilisant des rapports de bataille entre mercenaires pour exclure la variable Ferveur même s'il reste, le terrain, les fortifications et l'aléatoire. Mais je trouve toujours des résultats trop éloignés de ceux des rapports de bataille. J'ai donc plusieurs questions : 1) Les unités ont-elles des points de vie ? Par exemple 1 Malt = 3 points de vie (au hasard, et si c'est le cas je ne souhaite pas connaître le nombre exact, je préfère trouver par moi-même). Si oui est-ce le même pour chaque unité ? Ou alors les points de vie sont les points d'armure tout simplement? 2) Le moral est-il lié au calcul des points de vie s'il y en a ? Joue-t-il sur la puissance de feu d'une unité ? Ou influe-t-il encore d'une autre manière ? 3) J'ai cru comprendre que la charge est plus aléatoire que l'attaque. Pourquoi ? Est-ce la valeur de charge de l'unité qui varie, par exemple j'ai une Silvatica à 7 de charge, je peux estimer qu'elle va charger entre 5 et 9 par exemple (là encore chiffres choisis au hasard) ou est-ce plutôt par rapport aux caractéristiques défensives de l'unité adverse ? 4) Comment sont prises en compte les capacités spéciales ? Est-ce un coefficient qu'on multiplie aux points d'attaque/charge pour la capacité [L] par exemple ou plutôt un ajout brut de statistiques, style +2 (au hasard tu l'auras compris). Et fonctionnent-elles toutes de la même façon ? Ou selon les cas c'est un coefficient multiplicateur plutôt qu'un ajout brut de statistiques ? 5) Même question pour les variables telles que le terrain, la Ferveur , les fortifications. Ça fait beaucoup de questions et je m'excuse si ça fait de toi une "machine à réponses" car ce n'est pas le but recherché, mais nous avons peu d'informations là dessus et tu as vivement suscité mon intérêt avec le système que tu as créé :). Mais peut-être, après tout, que tu souhaites que les arcanes des batailles demeurent secrètes !

REPONSE: Sans le terrain, les fortifications, l'état de la province et l'aléatoire, votre calcul ne veut pas dire grand chose...
1) Non il n'y a pas pas de points de vie.
2) Non puisqu'il n'y en a pas.
3) Non, c'est lié au systéme de calcul. Comme la charge est potentiellement plus dévastatrice elle peut également être plus catastrophique...
4) Celà dépend des capacités spéciales...
5) Même réponse.

ferveur
Posté le: 21 octobre 2016 par: Yahweh

QUESTION: Est-ce que je rêve ou l'aloi ne prend pas en compte le nombres de terres que le suzerain possèdent ? Mais simplement le nombre de terres données ou reprises ? Si c'est le cas, c'est un réel problème. Tout le monde m'a pas la même importance. Un grand roi devrait avoir plus de raisonnante qu'un roi plus petit...

REPONSE: L'aloi c'est votre légitimité. Le nombre de terre n'importe pas... C'est même plutôt l'inverse... Plus vous étes illégitime à un poste important, plus les effets seront délicats...

Coup de gueule
Posté le: 20 octobre 2016 par: Yahweh

QUESTION: Bonsoir créateur. Je regardais hier encore l'Aloi. Car je savais que j'allais, au cours d'une tentative militaire par un mes vassaux, en perdre. Mais après relecture, il n'était pas stipulé que l'aloi allait affecter ma Ferveur ! Cela n'étant pas indiqué, je n'y ai, malheureusement, même pas songé... Certes la chose, que je viens de remarqué, est stipuler dans AIDE AUX COMBATS, "La Ferveur est également fonction de votre aloi. Si vous avez un aloi piteux votre Ferveur sera inexistante ou faible quelque soit le nombre de terre sous votre récent contrôle." Mais que voulez vous ma maladresse me coûte peut être la guerre. Et je dois signaler, une fois de plus, que si l'aloi est nécessaire à mon goût, que lorsque vous êtes suzerain à 1300 terres, l'impact de l'aloi est un handicape que seul un duc peut se permettre d'ignorer ! Après mainte contribution, cet aloi remonte beaucoup trop lentement, et donc la Ferveur , et donc l'envie de combattre il faut l'avouer. Gérer des terres devient alors un fardeau en moment de guerre et de mort des vassaux, chose qu'il faudrait, s'il vous plais, réduire un peu.

REPONSE: Tout est dans le Wiki depuis de nombreuses années et le lien entre l'aloi et la Ferveur clairement décrit...
Vous avez ignoré un point essentiel et vous étes fait avoir. C'est ainsi.

recrutement mercenaire/cible sorcière
Posté le: 08 janvier 2016 par: Huid

QUESTION: Salut Raf et bonne année à toi. Deux petites choses, concernant encore les mercenaires, désolé. 1) Il serait bon pour un mercenaire de pouvoir continuer à recruter des unités de base, au moins les communes, même lorsque notre xp nous donne accès aux meilleures unités. En tant que mercenaire je n'ai pas beaucoup d'intérêt à recruter des machines de guerre (sous-nombre+ Ferveur adverse=assez inutile en bataille, et ça se recrute lentement) mais les forets me donne accès majoritairement à celle-ci depuis que j'ai passé le cap d'xp, au détriment des arbas, lanciers et autres beaucoup plus intéressants. De même sur les plaines j'y trouve maintenant en majorité les cavaleries d'élite qui excluent les unités basiques,même sur les monts j'ai du mal à trouver du basique. Si possible, soit d'augmenter le nombre de types d'unités disponibles au recrutement sur une province pour les mercenaires, soit nous donner la possibilité "d'orienter" notre sergent au moment du recrutement vers deux grands archétypes: unité de base ou unité d'élite, nous donnant ainsi accès à l'un ou l'autre sur la même province selon notre choix. 2) Ca serait un plus s'il nous était possible de donner à la sorcière une cible préférentielle: armée, seigneur, ou subordonné (ou regrouper les deux derniers, ce qui donne armée ou seigneur/subordonnés). Après la sorcière peut ne pas forcement répondre à notre demande, garder une bonne part d'aléatoire. Mais si on pouvait tenter de lui donner simplement une direction ça permettrait de s'en servir un peu plus finement.

REPONSE: Bonne année à vous. Je retiens la premiére idée... Les sergents voient donc leur mode de sélection légérement modifié... Vous me direz...

nombre de subordonnés
Posté le: 22 décembre 2015 par: Huid

QUESTION: Salut Raf. Serait-il envisageable d'augmenter le nombre de subordonnés de sa suite au delà de 10? Un mercenaire a désormais besoin d'avoir le maximum de sergents disponibles s'il veut être efficace en bataille, mais il aura au moins quatre places de prises: éclaireur désormais indispensable, sorcière (au moins deux), et persifleur (très utile pour des tas de raisons). Ca resterai dans l'esprit de la direction donnée au mercenariat il me semble, ça permettrai simplement de jouer sur les avantages amené par les subordonnés pour contrebalancer un peu la Ferveur , sans pour autant se retrouver à poil après le premier assaut contre un vassal. Le nombre de sergents peut lui rester limiter à 10, les autres places étant ainsi réservées aux autres subordonnés.

REPONSE: Le nombre de subordonnés est limité à 10 afin justement qu'il soit matiére à faire des choix. Un mercenaire préparé avec de bons sergent peut recruter plus de 1000 hommes par sergent. C'est déjà énorme et il y a bien d'autre maniére de recruter...

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
.